Parlons de langue...

un projet produit par Les Ateliers l'Aquarium et Le Globe

Ce sont des histoires, des rencontres, des échanges qui nous remplissent le coeur et nous éveillent l’esprit.

Objectifs du projet

• Offrir aux immigrants un lieu où échanger sur le sujet de la langue à Montréal par le partage d’expériences personnelles concrètes plutôt qu’un débat d’idées.

 

• Favoriser un environnement sécuritaire, créatif et ludique où les témoignages prennent la forme de métaphores et d’images qui éveillent l’empathie et l’assouplissement de préjugés ou de perceptions rigides face aux personnes de culture et de langues différentes.

 

• Présenter le spectacle sur place pour resserrer les liens entre les élèves d’un même groupe et de groupes différents. Le théâtre playback voyage légèrement. Quelques cubes, quelques étoffes de couleurs et des instruments de musique sont notre seul bagage.

 

• Créer un espace de discussion convivial après les spectacles pour que les artistes et les spectateurs se parlent en toute simplicité et réussissent à clôturer l’expérience harmonieusement.

Comment cela se passe avant, pendant et après chaque spectacle

 • Une rencontre préliminaire

La semaine avant le spectacle, un membre du groupe visite les étudiants pour proposer des activités simples et ludiques : jeux sociométriques pour mieux se connaître, jeux dramatiques visant à faire connaître le théâtre playback et un premier échange d’histoires sur le thème du projet. Cette intervention a pour but de faire connaitre le théâtre playback et réchauffer les élèves à l’idée de partager des histoires. 

• Le spectacle de théâtre playback proprement dit

Le rituel du théâtre playback est rigoureux, comportant des limites claires et précises, comme un contenant dont les contours sont solidement maintenus pour préserver le sentiment de sécurité dont ils ont besoin pour partager leurs histoires. Pendant le cérémonial d’ouverture, les artistes énoncent à tour de rôle une expérience en lien avec le thème. Ce moment comporte un message fondamental en théâtre playback : nous ne vous demanderions jamais de partager vos histoires sans le faire nous-mêmes.

Après le cérémonial d’ouverture, dans la première partie du spectacle, nous invitons les membres du public à partager des impressions ou les histoires brèves que nous reflétons avec différentes structures courtes improvisées. Dans la deuxième partie, nous invitons les spectateurs qui aimeraient raconter des histoires plus longues à venir sur scène les partager lors d’une entrevue avec l’animatrice. L’ensemble joue ensuite l’histoire dans une improvisation plus élaborée. Pendant la représentation, les spectateurs ne partagent que s’ils en ont envie, sans pression aucune. La trajectoire des histoires est imprévisible. Une histoire éveille des résonances qui mènent à une autre histoire et le cycle se répète tout au long du spectacle.

 

 • Après le spectacle

Quand le spectacle se termine, une invitation est lancée au public de continuer la conversation de manière informelle avec les artistes. Ce moment ouvre l’espace pour échanger à chaud des impressions, des histoires qui n’ont pas été dites par manque de temps, ou des émotions éveillées par le spectacle.